En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Erich Auerbach

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Critique américain d'origine allemande (Berlin 1892 – Wallingford, Connecticut, 1957).

Professeur à Marburg, destitué par les nazis (1935), il émigra aux États-Unis. Outre des travaux sur Dante, sur l'influence littéraire du symbolisme chrétien, la littérature latine médiévale, la littérature française, il a publié Mimesis, la représentation de la réalité dans la littérature occidentale (1946) et le Language littéraire et son public dans l'Antiquité tardive et au Moyen Âge (1958). Par des typologies rigoureuses, il construit une analyse relativiste et dialectique, qui souligne la nature transhistorique de l'œuvre. Sa conception du réalisme est à la fois perception concrète de la réalité politique, sociale, et sentiment tragique de l'existence. Il met en question la théorie classique des niveaux en montrant l'intimité entre réel et sentiment tragique, entre réalité quotidienne et grandeur. Auerbach se fait ainsi l'historien de la déflation du sublime et l'apologiste de la magnificence de l'homme commun.