En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Ashbery

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète américain (Rochester, New York, 1927).

Influencé par les imagistes et les surréalistes, critique d'art (Art News), directeur de revues (Locus solus, art et littérature), il s'intéresse aux relations entre textes et entre arts, notamment entre la peinture et la musique. L'accent mis sur le fonctionnement du regard et l'intrication des images produit une poésie dense à thématique essentiellement intellectuelle et urbaine (Turandot et autres poèmes, 1953 ; Quelques arbres, 1956 ; le Serment du court de tennis, 1962 ; Fleuves et montagnes, 1966 ; Double Rêve de printemps, 1970 ; Autoportrait dans un miroir convexe, 1975 ; Comme nous le savons, 1979 ; le Train de l'ombre, 1982). Ses poèmes, comparables dans leur portée théorique à l'action painting de Jackson Pollock, sont des tracés de la conscience et de ses explorations épistémologiques. Il est considéré comme un des chefs de file de l'  école de New York ».