En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mikhaïl Petrovitch Artsybachev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Achtyrka, gouvern. de Kharkov, 1878 – Varsovie 1927).

Il connut un extraordinaire succès populaire avec Sanine (1907) et À l'extrême limite (1912). Ces deux romans reflétaient le climat de dépression qui suivit la révolution de 1905. Artsybachev, dans l'esprit du courant décadent, se posait en ennemi de la morale bourgeoise, chargeant ses livres de pesants exposés destinés à montrer l'inanité de la vie et de la civilisation face à ces deux seules réalités, le sexe et la mort.