En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Roberto Arlt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain argentin (Buenos Aires 1900 – id. 1942).

Méprisant la critique et la « grande littérature », il revendique le caractère artisanal du métier d'écrivain. Le discours exalté, parfois incohérent et relâché, de l'auteur est prêté à des personnages excessifs et décrit des êtres déchus dans des villes inhumaines (les Sept Fous, 1929 ; les Lance-flammes, 1931). Ses chroniques et ses contes sont des peintures vigoureuses de Buenos Aires (Eaux-fortes de Buenos Aires, 1933). Il est aussi dramaturge (Afrique, 300 millions, 1932).