En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abbas Mahmud al-Aqqad

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain égyptien (Assouan 1889 – Le Caire 1964).

Autodidacte de vaste culture arabe et anglo-saxonne, il participa à la fondation du groupe moderniste du Dîwân (1913 – 1921) qui pourfendait les poètes néoclassiques. Il fonda en 1923 le journal wafdiste al-Balâgh et y imposa pendant l'entre-deux-guerres ses talents de polémiste défenseur des libertés. Outre ses poèmes, il a laissé un roman psychologique (Sara, 1938) et des essais, notamment de critique littéraire.