En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ludwig Anzengruber

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain autrichien (Vienne 1839 – id. 1899).

Il connut la gloire avec sa pièce anticléricale le Curé de Kirchfeld (1871). Il écrivit d'abord pour le théâtre (le Paysan parjure, 1871 ; les Analphabètes, 1872), puis se tourna davantage vers le roman (la Souillure, 1876) et la nouvelle. Il connaissait parfaitement le théâtre populaire et ses procédés qu'il mettait au service de ses idées. Matérialiste, disciple de L. Feuerbach, volontiers anticlérical et critique à l'égard des autorités, il abordait des thèmes d'actualité dans un style précurseur du naturalisme.