En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Auguste Anicet-Bourgeois

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Paris 1806 – Pau 1871).

Les 200 mélodrames et vaudevilles qu'il écrivit seul ou en collaboration sont des modèles du genre : une trame historique, une intrigue riche en rebondissements, des situations pathétiques (Latude ou 35 ans de captivité, 1834 ; la Bouquetière des innocents, 1862). Exploitant la mode du roman noir, il utilisa toutes les ficelles du fantastique (fantôme vengeur dans la Nonne sanglante, 1835) ou du merveilleux (métamorphose en dindon d'un des personnages des Pilules du diable, 1854). Il adapta à la scène nombre de romans populaires, notamment le Bossu et Rocambole.