En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Christine Angot

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain française (Châteauroux 1959).

Si ses premiers romans relèvent de la fiction – Vu du ciel (1990), ou le destin d'une petite fille violée et assassinée qui devient un ange gardien, Not to be (1991), monologue intérieur d'un homme hospitalisé –, elle poursuit, en se revendiquant de Marguerite Duras, une démarche plus autobiographique avec Léonore, toujours (1993), Sujet Angot (1998) et l'Inceste (1999), pratiquant une écriture du corps « en train de vivre » et de l'intime (un amour homosexuel, la folie, l'ex-mari, la fille, le père, l'inceste) contre le mensonge et la violence sociale. La confusion entretenue entre l'auteur et son personnage, le style proliférant, syncopé, l'invective permanente installent une complicité trouble et dérangeante avec le lecteur. Ses pièces de théâtre (l'Usage de la vie, 1998 ; la Fin de l'amour, 2001) sont régulièrement montées en France (par Alain Françon, Hubert Colas).