En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Angkatan 45

(« Génération de 1945 »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Cette expression indonésienne, appliquée pour la première fois à la littérature en 1949 par Rosihan Anwar, journaliste d'origine Minangkabau, qualifie une génération d'écrivains dont les œuvres sont, en majorité, parues après la guerre du Pacifique. La pertinence du concept a été controversée, mais il est parvenu à s'imposer. Chairil Anwar, Achdiat Karta Mihardja, Aoh Karta Hadimadja, Asrul Sani, Balfas, Bujung Saleh, Bakri Siregar, Idrus, Mochtar Lubis, Pramudya Ananta Tur, Rivai Apin, S. Rukiah, Sitor Situmorang, Trisno Sumardjo, Usmar Ismail, etc., font partie de cette génération qui met tout particulièrement l'accent sur l'universalisme et l'homme.