En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Scheffler, dit Angelus Silesius

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Théologien et poète allemand (Breslau 1624 – id. 1677).

Après sa conversion au catholicisme (1653), il entre dans les ordres et est ordonné prêtre (1661). Son œuvre maîtresse est le Pèlerin chérubinique (1657 et 1675). Dans ce recueil d'épigrammes religieuses, Angelus Silesius s'inspire aussi bien de Jakob Böhme que de la mystique espagnole ou rhénane (Tauler). Il coule le plus souvent la quintessence de cette tradition dans le moule étroit du distique d'alexandrins qui lui permet d'exprimer la relation antithétique entre l'homme et Dieu, et la résolution de cette opposition dans l'union mystique.