Identifiez-vous ou Créez un compte

Johan Wilhelm Van der Zant, dit Hans Andreus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain néerlandais (Amsterdam 1926 – Putten 1977).

Il évolua de l'ironie de ses débuts comme poète expérimental (le Langage des animaux, 1953) appartenant à la « génération des années 50 », qu'il évoque dans son roman Valentin (1960), au tragique des Sonnets de la petite folie (1957) et à l'acceptation résignée de la solitude et de la mort (Creux de lumière, 1976), dont il avait tenté de conjurer l'angoisse par l'humour de ses livres pour enfants.