En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lou Andreas-Salomé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres allemande (Saint-Pétersbourg 1861 – Göttingen 1937).

Fille d'un général russe, elle fit en Suisse des études de théologie. Auteur de récits et de romans psychologiques d'une sensibilité très « fin de siècle » (Ruth, 1895 ; Enfants des hommes, 1899 ; Ma, 1901 ; Rodinka, 1922), cette femme intelligente, sensible et éprise de liberté a fréquenté les plus grands esprits de son temps. Elle a joué un rôle important dans la vie de Nietzsche, puis dans celle de Rilke, avant de devenir une disciple de Freud. Elle a laissé une autobiographie (Ma vie, 1951) et une importante correspondance, notamment avec Rilke, Sigmund et Anna Freud.