En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kent Andersson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Acteur et auteur dramatique suédois (Göteborg 1933 – id 2005)

Il est l'un des représentants les plus significatifs du théâtre engagé (la Maison de retraite, 1967 ; le Radeau, 1967 ; le Tas de sable, 1968). Sympathy for the Devil (1997), un livre sur la guerre, qui transforme le jeune conscrit Hanson, ayant quitté l'Université pour servir au Vietnam, en un sergent, membre des Forces spéciales. Une métamorphose qui explique comment la devise de l'armée américaine, In God we trust, peut se muer en sympathie pour le Diable. Avec les Chiens de la nuit (1999) réapparaît le personnage de Hanson dans un roman noir à la Ellroy, où la menace surgit à chaque page.