En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Poul Anderson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (New York 1926 – Orinda, Californie, 2001).

Auteur prolifique pratiquant parallèlement le roman historique et la science-fiction (on lui doit une soixantaine de romans et un nombre incalculable de nouvelles), il jouit aux États-Unis d'une grande notoriété, malgré (ou à cause de) ses prises de position ultraconservatrices. Ses romans (Patrouille du temps, 1960 ; Agent de l'Empire terrien, 1965) sont autant de grandes fresques épiques où dominent les idées d'ordre, de lutte et de conquête. Ces vues massives et simplistes n'empêchent pas par endroit l'incertitude et une certaine poésie, comme dans sa nouvelle l'Homme qui était arrivé trop tôt, réflexion amère sur la mort et le temps. Le Monde de Satan (1958) ou les Croisés du Cosmos (1960) montrent qu'il sait aussi parfois tourner en dérision ses propres outrances et fantasmes (Barrière mentale, 1954 ; la Route étoilée, 1956 ; la Troisième Race, 1959 ; le Hors le monde, 1971 ; Fatum, 1972). Parmi ses recueils de nouvelles, le Barde du futur date de 1988.