En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amir Hamzah

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain indonésien (Tanjungpura 1911 – Kuala Binjai 1946).

Originaire d'une famille noble de Langkat (Sumatra-Nord), il fait ses études de droit à Java où il participe au mouvement nationaliste. Rappelé par son oncle, le Sultan de Langkat, il rentre à Sumatra où il périt lors de troubles sociaux. Il est l'un des fondateurs de la revue Pudjangga baru. Son œuvre se compose de poèmes élégiaques parus dans deux recueils (Chants de solitude, 1937 ; Fruits de nostalgie, 1941). Il a, de plus, traduit des poèmes asiatiques (Parfums d'Orient, 1939) et la Bhagavad-Gita et écrit un essai sur la littérature malaise classique.