En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Manuel Altolaguirre

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète espagnol (Malaga 1906 – Burgos 1959).

Traducteur de Shelley, disciple de Juan Ramón Jiménez, il est d'abord marqué par le romantisme (les Îles invitées, 1926), puis sa poésie se teinte de néogongorisme dans Exemple (1927) et Solitudes jointes (1931). Après 1939, exilé à Cuba et à Mexico, il travailla pour le cinéma. Il fut aussi imprimeur et éditeur de revues (Littoral, 1926-1929 ; Cheval vert pour la poésie, 1935-1936) et de collections de poésie.