En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Manuel António de Almeida

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain brésilien (Rio de Janeiro 1831 – dans un naufrage près de Macaé 1861).

Ses Mémoires d'un sergent de la milice, (1854), unique exemple de roman picaresque au Brésil, témoignent des coutumes et du langage populaire de Rio au début du xixe siècle. Leonardo, enfant abandonné et facétieux, constitue l'archétype du malandro, vagabond et voyou. Par un retournement comique, il deviendra sergent du terrible major Vidigal, se mariera et rentrera dans le droit chemin.