En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Almanach des Muses

(Musenalmanach)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Anthologies annuelles parues en Allemagne, à partir de 1770.

Elles comprenaient essentiellement des textes inédits. Certaines des œuvres les plus importantes de l'époque ont d'abord paru sous cette forme. La plupart des grands auteurs y collaboraient. Certains d'entre eux (Schiller, F. W. Schlegel, W. Tieck , Chamisso) ont publié eux-mêmes des Almanachs des Muses. La durée de vie de ces almanachs fut variable. Le premier de tous fut aussi celui qui eut la plus grande longévité : l'Almanach des Muses de Göttingen, qui parut de 1769 à 1805. Pendant près d'un siècle, ils ont été un instrument de diffusion de la littérature.