En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isabel Allende

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière et journaliste chilienne (Lima 1942).

C'est une des premières romancières latino-américaines à connaître un succès mondial. Nièce du président Salvador Allende, elle s'exila dès 1973 après le coup d'État militaire de Pinochet et écrivit son premier roman, la Maison aux esprits (1982), une chronique familiale prise dans le tourbillon des changements politiques et économiques mettant en œuvre certains éléments propres au réalisme magique, dont le principal représentant est le Colombien G. García Márquez. Ce roman fut porté à l'écran par le réalisateur danois Bille August. Allende continua son exploration des questions intimes et politiques avec D'amour et d'ombre (1984) et Eva Luna (1987). En 1995, elle publia un livre de souvenirs, Paula. Après Fille du destin, elle plonge à nouveau, avec Portrait sépia (2000), dans les profondeurs de la mémoire et des secrets de famille, conviant son lecteur à un voyage mouvementé dans le Chili du xixe siècle.