En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio Alcalá Galiano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et homme politique espagnol (Cadix 1789 – Madrid 1865).

Grand orateur, conspirateur libéral, il est exilé, après l'intervention française de 1823, à Paris et à Londres, où il collabore à plusieurs revues importantes, avant de revenir dans son pays en 1833. Pilier des ministères modérés, ami du duc de Rivas, il laisse une œuvre qui constitue de précieux documents sur la vie politique et littéraire de son temps (Souvenirs d'un ancien,1878 ; Mémoires, 1886).