En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Josephus Albertus Alberdingk Thijm

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain néerlandais (Amsterdam 1820 – id. 1889).

Fondateur de la revue Dietsche Warande (1855) qui proclamait l'unité culturelle et linguistique de la Flandre et de la Hollande, et professeur d'esthétique (1876), il défendit l'identité de l'art et de la foi dans une perspective catholique. Poète romantique influencé par Bilderdijk (les Limbes, 1853), il idéalise, dans ses contes et ses récits, le Moyen Âge chrétien (Légendes et Fantaisies, 1847 ; Contes carolingiens, 1851 ; la Ligne sainte, 1858) et le passé de la Hollande (la Nef, 1875 ; Portraits de Vondel, 1876).