En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Bautista Alberdi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et homme politique argentin (Tucumán 1810 – Paris 1884).

Dès 1837, il émigra à Montevideo avant de partir pour l'Europe. Ses idées inspirèrent la Constitution argentine de 1853. En 1866, il s'éleva contre la politique de Mitre dans le Crime de la guerra. Auteur également d'éditions critiques et d'études de droit, il a écrit une anthologie América poética (1846) dressant le bilan de la poésie du continent hispanophone. Dans son œuvre allégorique Lumière du jour (1878), il évoque les problèmes de son pays avec une rare acuité.