En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abdurraguimbek Assadbekogly Akhverdov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain azerbaïdjanais (Choucha 1870 – Bakou 1933).

Disciple d'Akhoundov, il est l'auteur de drames réalistes illustrant le déclin de la noblesse et la naissance d'une intelligentsia démocratique (le Nid détruit, 1896 ; l'Infortuné Jeune Homme, 1900), d'une tragédie shakespearienne antimonarchiste (Aga Mohammed-chah Kadjar, 1907) et de récits satiriques sur la classe dirigeante que publie sa revue Molla Nasreddin (Lettres d'enfer, Mes cerfs). Après 1917, il poursuit dans son théâtre la satire des survivances du passé (Vieille Génération, 1927 ; la Fête des femmes, 1928).