En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

al-Akhtal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète arabe (Hira ou Rusafa de Syrie v. 640 – Kufa v. 710).

Il constitue avec Djarir et al-Farazdaq le trio qui, pour la tradition littéraire arabe, symbolise la poésie à l'époque du califat umayyade de Damas. Né et resté chrétien, al-Akhtal est, pour l'essentiel, un poète « politique », engagé dans les luttes d'influence que se livrent, autour du califat, les groupes tribaux venus d'Arabie. La satire, la louange, l'exaltation du groupe tiennent la première place dans sa poésie.