En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ajip Rosidi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain indonésien (Jatiwangi 1938).

Dès l'âge de 15 ans, il écrit et dirige une revue. Éditeur et animateur de périodiques, il participe au Conseil des arts de Jakarta et dirige, depuis 1971, la maison d'édition Pustaka Jaya. Son œuvre, très variée, gravite autour de deux thèmes principaux : le monde sundanais (Java-Ouest) et le contraste entre le village et la grande ville. Elle rassemble des poèmes (Fêtes, 1956 ; Recherche d'une cargaison, 1959 ; Lettres d'amour de Endaj Rasidin, 1960 ; Cascade, 1970 ; Serpent et Brume, 1973 ; Poèmes de l'enfant du soleil, 1979), des nouvelles (Années mortes, 1955 ; En famille, 1956 ; Une maison pour mes vieux jours, 1957 ; Retrouvailles, 1961), des romans (Voyage de noces, 1958), des pièces de théâtre (Masyitoh, 1969). Il est aussi l'auteur d'articles et d'ouvrages sur la littérature indonésienne et sundanaise (la Littérature sundanaise contemporaine, 1966), d'anthologies et d'adaptations d'œuvres littéraires sundanaises (Mer bleue, ciel bleu, 1977).