En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Avétis Aharonian

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et homme politique arménien (Igdirmava 1866 – Marseille 1948).

Après des études à Lausanne et à Paris, il dirige le collège Nercessian de Tiflis (1907-1909). Dès 1887, il publie des nouvelles relatant la vie et les luttes des paysans arméniens contre l'oppresseur ottoman (Vers la liberté, 1906). Signataire du traité de Sèvres, il est l'un des dirigeants de la République arménienne (1918-1920), mais il doit s'exiler après la soviétisation de son pays et rédige alors une émouvante autobiographie (1927-1931).