En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mikael Agricola

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain finnois et évêque de Turku (Pernaja v. 1510 – Kuole-majärvi 1557).

Élève de Luther et de Mélanchthon à Wittenberg, il fut l'initiateur de la Réforme en Finlande. Son Abécédaire (1542), premier ouvrage imprimé en finnois, le Livre de prières (1544) et surtout sa traduction du Nouveau Testament (1548) lui ont valu le surnom de « Père de la littérature finnoise ».