En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kathy Acker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière américaine (1948).

Après des études universitaires (Brandeis University, University of California, San Diego) et une série d'emplois divers, d'archiviste à strip-teaseuse, elle enseigne au San Francisco Art Institute. Ses œuvres (notamment la Vie d'adulte de Toulouse Lautrec par Toulouse Lautrec, 1978 ; Salut, je m'appelle Erica Long, 1984 ; et, plus récemment, En mémoire de l'identité, 1990, et Ma mère Démonologie, 1993) sont marquées par la volonté de choquer les consommateurs de fiction commerciale par la mise en scène d'un monde amoral, rongé par les maladies et la violence. Les narrations fragmentées soulignent la désintégration de l'autorité narrative et affirment une contre-culture postmoderne, qui vilipende en la reproduisant la mercantilisation du texte.