En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gerrit Achterberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète néerlandais (Langbroek 1905 – Oud-Leusden 1962).

Marqué par ses origines protestantes, il se révolte d'abord contre le réalisme dominant (Départ, 1931 ; l'Île de l'âme, 1939). Mais le cœur de son œuvre réside bientôt dans la tentative de surmonter son drame personnel (meurtre d'une femme et réclusion dans un asile d'aliénés), symbolisée par le thème central d'Orphée (Eurydice, 1944), qu'il approfondit, tout en évoluant du vers libre vers la forme traditionnelle du sonnet, d'abord dans une perspective expressionniste et le recours à un langage technico-scientifique (Osmose, 1940 ; Cryptogames, 1946-1961), puis par une recherche de l'absolu influencée par Kierkegaard (Livre d'oubli, 1961).