En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maymun ibn Qays al-Acha

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète arabe antéislamique (Durna, Arabie, av. 570 – v. 629).

Professionnel et itinérant, aussi redouté pour ses satires qu'apprécié pour ses panégyriques, le retentissement de ses vers, où les thèmes bédouins se croisent avec le lyrisme élégiaque, le fit surnommer « la Cymbale des Arabes ». Son grand poème en rimant en « lam » (lamiyya), rangé parmi les mu'allaqat, reprend avec un accent personnel plusieurs thèmes d'Imru'al-Qays, et notamment la description de l'orage.