En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Habib ibn Aws Abu Tammam al-Tai

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète arabe (Djasim vers 804 – Mossoul 845).

C'est l'un des écrivains les plus originaux et les plus controversés de l'époque du califat abbasside de Bagdad. Né en Syrie du Sud, puis passé en Égypte, revenu ensuite en Syrie, il appelle sur lui l'attention des califes, qui vont lui donner l'occasion d'entamer une carrière de panégyriste. Sa poésie, brillante et fort élaborée, déclencha très vite des passions extrêmes : le reproche de plagiat, de ce point de vue, est classique. Quant à celui d'obscurité, également avancé contre Abu Tammam, il masque peut-être, de la part de ses rivaux, l'incapacité à suivre une poésie qui, tout en respectant des formes très connues (il retrouve ainsi la poésie bédouine dans sa célèbre anthologie, al-Hamasa), introduit des thèmes, des formulations et des procédés nouveaux ou renouvelés. Par son emploi des figures, sa syntaxe et sa conscience d'un ordre poétique particulier, Abu Tamman est déjà un moderne au sens plein du terme.