En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georges Soulès, dit Raymond Abellio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et homme politique français (Toulouse 1907 – Nice 1986).

Polytechnicien, membre du comité directeur du Front national révolutionnaire créé à la demande de Pierre Laval, il est dégrisé dès 1942 et prend contact avec la Résistance. Après la guerre, il renonce à la politique et, « initié » par Pierre de Combas, se lance dans une réflexion ésotérique. Il analyse son itinéraire (Vers un nouveau prophétisme, 1947 ; la Fin de l'ésotérisme, 1973) et cherche à déchiffrer le sens du destin de sa génération dans des romans (Heureux les pacifiques, 1947 ; la Fosse de Babel, 1962 ; Visages immobiles, 1983) et des recueils de souvenirs (Un faubourg de Toulouse, 1972 ; les Militants, 1975 ; Sol invictus, 1980).