En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abele Spelen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Ensemble de quatre pièces « artistiques » (Mak) ou « témoignant d'habileté » (Stellinga), qui constituent l'unique manifestation dans la littérature médiévale d'un théâtre profane néerlandais.

Elles sont conservées dans le manuscrit de Hulthem (xive-xve s.) de la Bibliothèque royale de Bruxelles, qui contient, en outre, six farces, ou sotties (cluchten). L'origine des « Abele Spelen » est obscure. Probablement brabançonnes, mais anonymes, elles traitent de thèmes chers au roman courtois ou au débat allégorique.