En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Irak'li Besarionis dze Abachidze

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète géorgien (Xoni, rég. de Ts'uluk'idze, 1909 - Tbilisi 1992).

Il est le chantre, sur le mode épique, des temps nouveaux, Vers nouveaux (1938), La gourie est en fleurs, Chant durant la moisson (1950) ; de la révolution, Dans la mort de Ts'uluk'idze (1940), et de la résistance, le Capitaine Buxaidze (1942), du nom de ce héros, tombé au Caucase pour défendre sa terre contre les envahisseurs allemands, prêt à ressusciter pour se sacrifier une seconde fois. De retour de Jérusalem, où il a participé à l'expédition scientifique qui a découvert un portrait supposé de Rustaveli sur un pilier de l'église Sainte-Croix, il consacre au grand poète, incarnation, à ses yeux, du « génie » géorgien, deux cycles, Sur les traces de Rustaveli (1958) et P'alest'ina, p'alest'ina (1963).