En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Énigme de Kaspar Hauser

Jeder für sich und Gott gegen alle

Drame historique de Werner Herzog, avec Bruno S. (Hauser), Walter Ladengast (Daumer), Brigitte Mira (Käthe), Michael Kroecher (lord Stanhope), Hans Musaüs.

  • Scénario : Werner Herzog
  • Photographie : Jörg Schmidt-Reitwein
  • Décor : Henning von Gierke
  • Musique : Johann Pachelbel, Orlando di Lasso, Tomaso Albinoni, Mozart
  • Montage : Beate Mainka-Jellinghaus
  • Pays : R.F.A.
  • Date de sortie : 1974
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 50

Résumé

L'histoire de Kaspar Hauser, « enfant trouvé » en Allemagne au début du xixe siècle, qui passa sa vie en milieu paysan et fut assassiné probablement par un inconnu.

Commentaire

Cette énigme, qui passionna toute l'Europe romantique, est prise comme prétexte par Herzog pour évoquer la solitude radicale de l'homme (le titre original signifie : « Chacun pour soi et Dieu contre tous »). Un excédent d'énergie (ici toute spirituelle : Hauser est quasi infirme) qui ne sait comment s'employer (thème récurrent chez Herzog) conduit son étrange héros dans l'univers visionnaire propre au cinéaste : il rêve de pays qu'il n'a jamais vus, tels le Caucase (allusion à Prométhée) et le Sahara. Nourri dans une cave par un rustre mystérieux qui sera peut-être son meurtrier, enfermé dans une tour comme vagabond, exhibé comme phénomène dans une foire, Hauser trouve le repos chez un pasteur : la Nature (merveilleusement évoquée en quelques plans) lui est-elle hostile ou protectrice ? Au spectateur de choisir. L'acteur anonyme (un ancien malade mental) est extraordinaire.