En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Nouveaux Messieurs

Comédie satirique de Jacques Feyder, avec Gaby Morlay (Suzanne Verrier), Albert Préjean (Jacques Gaillac), Henry Roussell (comte de Montoire-Grandpré), Henry Valbel (le député d'extrême-gauche), Guy Ferrant, Charles Barrois.

  • Scénario : Charles Spaak, Jacques Feyder, d'après la pièce de Robert de Flers et Francis de Croisset
  • Photographie : Georges Périnal, Maurice Desfassiaux
  • Décor : Lazare Meerson
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1929
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 3 700 m (environ 2 h 17)

Résumé

Une danseuse de l'Opéra partage ses faveurs entre un riche politicien conservateur et un fringant syndicaliste attiré par le pouvoir. Ce dernier finira par sacrifier l'amour à la politique, et le barbon regagnera les grâces de sa protégée.

Commentaire

Adaptation habile d'une pièce de boulevard à succès, corsée de quelques jolis truquages, le film se présente comme une aimable satire des mœurs politiques. Cela lui valut les foudres de la censure de l'époque, qui y vit une « atteinte à la dignité du Parlement et des ministres ». Aux entrechats des ballerines de l'Opéra répondaient, en un contrepoint savoureux, les manigances de la Chambre des députés. C'était du René Clair en plus corrosif, rien de plus. Gaby Morlay y était excellente en donzelle écervelée, rêvant de promotion sociale. Ce fut le dernier film muet français – et non le moins réussi – de Jacques Feyder.