En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Innocents charmeurs

Niewinni Czarodzieje

Comédie d'Andrzej Wajda, avec Tadeusz Lomnicki (Andrzej), Krystyna Stypułkowska (Magda), Zbigniew Cybulski (Edmund), Wanda Koczewska (Mirka).

  • Scénario : Jerzy Skolimowski, Jerzy Andrzejewski
  • Photographie : Krzysztof Wieniewicz
  • Décor : Leszek Wajda
  • Musique : Krzysztof T. Komeda
  • Montage : Aurelia Rut, W. Otocka
  • Pays : Pologne
  • Date de sortie : 1960
  • Durée : 1 h 26

Résumé

Andrzej, jeune médecin et batteur de jazz, s'ennuie ferme dans sa banlieue en compagnie de camarades aussi cyniques et désenchantés que lui. Il rencontre Magda avec qui il passe une soirée. Elle rate son dernier train et vient dans la chambre d'Andrzej. Ils jouent au jeu de la séduction avec désinvolture, mais doivent bien finir par avouer qu'ils ne sont pas si indifférents et malins qu'ils veulent le faire croire.

Commentaire

Wajda, voulant renouveler l'univers héroïque de ses premiers films, se penche sur la jeunesse des années 1960. Son film est une sorte de Vitelloni polonais où se fait sentir, à travers le scénario de Skolimowski, l'influence de la Nouvelle Vague française dont il retrouve la désinvolture un peu informelle, mais fraîche. Le film est dominé par la longue séquence où le couple joue au jeu stupide et obsessionnel qui consiste à faire retomber une boîte d'allumettes sur son tranchant. Celui qui perd enlève un vêtement. On retrouvera ce ludisme d'autant plus « grave » qu'il paraît superficiel dans toute l'œuvre future de Skolimowski.