En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Innocents

The Innocents

Film fantastique de Jack Clayton, avec Deborah Kerr (miss Giddens), Michael Redgrave (l'oncle), Peter Wyngarde (Quint), Meg Jenkins (Mrs. Grose), Pamela Franklin (Flora), Martin Stephens (Miles), Clytie Jessop (miss Jessel).

  • Scénario : William Archibald, Truman Capote, John Mortimer, d'après le roman de Henry James le Tour d'écrou
  • Photographie : Freddie Francis
  • Décor : Wilfred Shingleton
  • Musique : Georges Auric
  • Montage : James Clark
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1961
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 39

Résumé

Miss Giddens est engagée pour être la gouvernante de deux enfants, Flora et Miles, qui vivent dans un manoir sous la garde de la vieille Mrs. Grose. Les enfants semblent hantés par l'esprit de miss Jessel, l'institutrice qui l'a précédée, et de son amant l'intendant Quint. Bientôt, miss Giddens aperçoit leurs fantômes.

Commentaire

Il était extrêmement épineux d'adapter le récit de Henry James, puisque les événements étranges qu'il relate sont peut-être imaginés par l'héroïne. Avec l'aide de l'écrivain américain Truman Capote, Jack Clayton a su résoudre subtilement tous les problèmes que posait cette transposition. Ainsi, les fantômes sont montrés de telle façon, grâce à un montage magistral, que le spectateur lui-même pourrait douter les avoir vus. La magnifique photographie en noir et blanc, la musique raffinée de Georges Auric, le soin apporté à l'ambiance sonore et le charme des deux enfants concourent à créer une atmosphère insolite et ambiguë. Un chef-d'œuvre du fantastique classique.

Voir aussi le Corrupteur.