En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Démons de la liberté

Brute Force

Drame de Jules Dassin, avec Burt Lancaster (Joe Collins), Hume Cronyn (Munsey), Charles Bickford (Gallagher), Yvonne De Carlo (Gina), Ann Blyth (Ruth), Ella Raines (Cora), Anita Colby (Flossie), Sam Levene, Howard Duff.

  • Scénario : Richard Brooks, d'après une nouvelle de Robert Patterson
  • Photographie : William Daniels
  • Décor : Russell A. Gausman, Charles Wyrick
  • Musique : Miklos Rozsa
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1947
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 34

Résumé

Dans le pénitencier de Westgate, le sergent-chef Munsey exerce une autorité quasi sadique. Autour de Joe Collins, un groupe de détenus prépare une évasion. Ils cherchent à obtenir la collaboration du vieux Gallagher, très influent et sur le point d'être libéré. Après l'exécution d'un traître, le soulèvement a lieu, mais il échoue dans une répression sanglante.

Commentaire

Ce film attira l'attention sur Jules Dassin qui, jusqu'alors, à la M.G.M., n'avait rien réalisé de spécialement remarquable. Le scénario porte la marque de l'époque, avec, pour le personnage de Munsey, une cruauté inspirée du comportement nazi. Surtout, il fait alterner un réalisme presque documentaire (la vie du pénitencier) et le romantisme exacerbé des flash-back sentimentaux. Certaines séquences d'action possèdent une exceptionnelle force visuelle. Mais l'œuvre, pour le ton et l'unité, doit beaucoup à son producteur, Mark Hellinger.