En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Damnés

Gotterdämmerung ou La caduta degli dei

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Drame historique de Luchino Visconti, avec Ingrid Thulin (Sophie), Dirk Bogarde (Friederich), Helmut Berger (Martin), Helmut Griem (Aschenbach), Umberto Orsini (Herbert), Renaud Verley (Günther), Charlotte Rampling (Élisabeth), Florida Bolkan (Olga).

  • Scénario : Luchino Visconti, Nicola Badalucco, Enrico Medioli
  • Photographie : Armando Nannuzzi, Pasqualino De Santis
  • Décor : Pasquale Romano
  • Musique : Maurice Jarre
  • Montage : Ruggero Mastroianni
  • Pays : R.F.A. et Italie
  • Date de sortie : 1969
  • Son : couleurs
  • Durée : 2 h 30

Résumé

En 1933, la puissante famille d'industriels von Essenbeck est confrontée à la montée du nazisme. Le vieux baron Joachim est assassiné. Soupçonné, le libéral Herbert Thalman doit fuir. Martin, le petit-fils, dominé par sa mère Sophie, nomme l'amant de celle-ci, Friederich, à la tête des aciéries. Un cousin, Aschenbach, officier S.S., incite Martin à éliminer le neveu Konstantin, membre des S.A., et à fabriquer de l'armement. Reste à régler le sort de Sophie…

Commentaire

Dans cette remarquable fresque historique, lucide et fascinée à la fois, rythmée par l'incendie du Reichstag et la Nuit des longs couteaux, sur fond d'analyse marxiste, Visconti traque le fascisme au cœur même des êtres.