En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Ailes du désir

Der Himmel über Berlin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Film allégorique de Wim Wenders, avec Bruno Ganz (Damiel), Solveig Dommartin (Marion), Otto Sander (Cassiel), Curt Bois (Homer), Peter Falk (lui-même).

  • Scénario : Wim Wenders, Peter Handke
  • Photographie : Henri Alekan
  • Décor : Heidi Ludi
  • Musique : Jurgen Knieper
  • Montage : Peter Przygodda
  • Pays : France et R.F.A.
  • Date de sortie : 1987
  • Son : Couleurs et NB
  • Durée : 2 h 10
  • Prix : Prix de la Mise en scène, Cannes 1987

Résumé

Murés dans leur solitude, vaquant à leurs occupations, les Berlinois ne peuvent voir les anges qui les observent. L'un d'eux, Damiel, voudrait vivre la destinée et les sentiments des humains qu'il écoute attentivement. Il rencontre la trapéziste Marion, dont il tombe amoureux. Ancien ange, le comédien Peter Falk, qui tourne un film sur la période nazie, l'aide à devenir un mortel. Damiel peut ainsi retrouver Marion et savoir ce qu'aucun ange ne sait.

Commentaire

La puissance évocatrice du texte de Peter Handke, la splendeur des images de Henri Alekan (en noir et blanc pour les anges qui ignorent les couleurs), la chaleur, l'humour ou la sensualité des interprètes, la virtuosité de la mise en scène font de ce poème allégorique aux accents métaphysiques, mêlant anges et hommes, un hymne à la vie d'une totale originalité, entre éternité et histoire.