En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Sang du condor

Yawar mallku

Drame de Jorge Sanjinés, avec Marcelino Yanahuaya (Ignacio), Benedicta Mendoza Huanca (Paulina), Vicente Verneros Salinas (Sixto), Mario Arrieta, Felipe Vargas.

  • Scénario : Jorge Sanjinés, Oscar Soria Gamarra
  • Photographie : Antonio Eguino
  • Musique : Alberto Villapando, Alberto Dominguez, Gregorio Yana, Ignacio Quispe
  • Montage : J. Sanjinés
  • Pays : Bolivie
  • Date de sortie : 1969
  • Durée : 1 h 18

Résumé

Chez les Indiens Quechuas de l'Altiplano, les femmes deviennent subitement stériles. Le chef de la communauté indienne découvre que ce mal est lié à leur passage dans un dispensaire américain. Les hommes investissent le local et y castrent deux étrangers. La police abat les meneurs. L'un d'eux, transporté à l'hôpital, y meurt faute de soins. Son frère revient au village, le fusil au poing.

Commentaire

À partir de faits précis (stérilisations d'Indiennes à leur insu par les médecins des Peace Corps), le Sang du condor évoque les agissements néocolonialistes qui, sous des prétextes humanitaires, provoquent un nouveau génocide indien en Amérique latine. Sous la pression des États-Unis, le film fut interdit. Devant la mobilisation des intellectuels, des étudiants et de la presse, le gouvernement bolivien revint sur sa décision. Après trois jours de diffusion, les Peace Corps cessaient leurs activités de stérilisation. C'est dire combien la clarté, la sobriété et la beauté visuelle de ce film politique furent efficaces.