En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Conformiste

Il conformista

Drame de Bernardo Bertolucci, avec Jean-Louis Trintignant (Marcello Clerici), Dominique Sanda (Ann), Stefania Sandrelli (Giulia), Pierre Clémenti, Gastone Moschin.

  • Scénario : Bernardo Bertolucci, d'après le roman d'Alberto Moravia
  • Photographie : Vittorio Storaro
  • Décor : Nedo Azzini
  • Musique : Georges Delerue
  • Montage : Franco Artilli
  • Pays : Italie et France
  • Date de sortie : 1970
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 56

Résumé

Clerici, devenu fasciste par désir d'intégration et par jeu intellectuel plus que par conviction, est chargé par son parti d'exécuter un intellectuel de gauche, son ancien professeur. Il se rend à Paris avec sa femme Giulia pour accomplir sa mission. Mais il tombe amoureux de la femme du professeur, Ann, et veut renoncer. Il passera quand même à l'acte par léthargie morale.

Commentaire

Un film à la forme éclatée, jouant avec virtuosité des perspectives, des couleurs (tout un travail sur le jaune orangé), d'effets de montage qui cassent la narration et d'une construction en flash-back et flash-forward. Ce formalisme extrême peut irriter, mais aussi fasciner. Il vise à la représentation pure et dissèque de façon troublante les motivations d'un homme intelligent et ironique qui choisit la bêtise et le fascisme pour des raisons qui s'opacifient au fur et à mesure qu'elles sont dévoilées. Trintignant est parfait, et Dominique Sanda filmée comme peu de femmes l'ont été.