En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Chœur de Tokyo

Tokyō no gassho

Comédie de Yasujiro Ozu, avec Tokihiko Okada (le père), Emiko Yagumo (l'épouse), Hideo Sugawara (le fils), Hideko Takamine (la fille).

  • Scénario : Yasujiro Ozu, Kogo Noda, d'après le roman de Komatsu Kitamura
  • Photographie : Hideo Shigehara
  • Décor : Yoneichi Wakita
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 1931
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 31

Résumé

Un employé d'une compagnie d'assurances perd son travail pour avoir défendu un de ses camarades contre la direction. Il reste un temps chômeur, ce qui crée quelques problèmes domestiques avec sa femme et ses enfants. Il rencontre un vieil ami et tous deux trouvent un emploi chez un ancien professeur qui tient un restaurant.

Commentaire

Une comédie pleine de santé, encore très éloignée du style de la maturité de Ozu, et qui fuse de petites trouvailles : la gymnastique de groupe dont l'un des membres retardataire tressaute sous la morsure de ses poux, réaction qui atteint tous les participants à tour de rôle, indiquant la progression des parasites ; la réception de la paye, chacun des employés allant aux toilettes vérifier à l'insu des autres si son enveloppe contient une prime. Le film est assez paradoxalement une amère critique sociale, qui laisse entendre pourtant que la vie est ainsi et qu'il n'y a rien d'autre à faire qu'à la prendre telle qu'elle est. Certains ont pu dire de ce fait que Ozu était un réactionnaire, ce qui est peut-être vrai, mais simplifie la problématique complexe d'un cinéaste qui entretient des rapports étroits avec le mode de vie Zen, qui est lui-même très nuancé sur la pratique du concret.