En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Christ interdit

Il Cristo proibito

Drame de Curzio Malaparte, avec Raf Vallone (Bruno), Elena Varzi (Nella), Alain Cuny (Antonio), Rina Morelli (la mère de Bruno), Philippe Lemaire (Pinin), Anna Maria Ferrero (Maria), Gino Cervi (l'ermite).

  • Scénario : Curzio Malaparte
  • Photographie : Gabor Pogany
  • Décor : Orfeo Tamburi, Leonida Maroulis
  • Musique : Ugo Giacomazzi
  • Montage : Giancarlo Cappelli
  • Pays : Italie
  • Date de sortie : 1950
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 32

Résumé

1950. Bruno, un prisonnier de guerre, revient chez lui, en Toscane. Il a appris que son frère a été dénoncé comme résistant et fusillé par les Allemands. Il cherche à connaître l'identité du traître, mais les gens du village, qui savent, restent muets. Il tourne en rond. Dans un élan d'auto-sacrifice, le menuisier Antonio s'accuse. Il mourra donc, alors que le vrai coupable sera finalement épargné.

Commentaire

Malaparte, romancier célèbre, n'a réalisé qu'un seul film dans sa vie, mais avec beaucoup d'ambition esthétique et un savoir-faire surprenant. Le ton oscille entre le mélodrame et la tragédie spirituelle. Le menuisier est un personnage étrange, habité, rongé par un complexe christique. Il veut assumer les fautes de l'humanité et offre sa vie pour sauver ce qui peut l'être. Ce parallèle a choqué des chrétiens. On ne peut nier, cependant, qu'il s'agit d'une œuvre forte, originale, lyrique et poignante.