En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Cheval qui pleure Dorogoj cenoj ou Au prix de sa vie

Dorogoj cenoj

Mélodrame de Mark Donskoï, avec Vera Donskaïa (Solomia), Youri Dedovitch (Ostap), Ivan Tverdokhleb (Katigorochek), Olga Petrova (Mariuca).

  • Scénario : Irina Donskaïa, d'après l'œuvre de Kotzioubinski
  • Photographie : Nikolai Toptchii
  • Décor : Nikolai Reznik
  • Musique : Lev Chvarc [Schvartz]
  • Pays : U.R.S.S.
  • Date de sortie : 1958
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 39

Résumé

En Ukraine en 1830, à la frontière de la Bessarabie. De nombreux paysans ukrainiens tentent de passer un étang pour fuir la faim et l'oppression. Beaucoup sont abattus. Ostap, compromis par ses propos libertaires, enlève Solomia au moment de son mariage forcé avec un propriétaire et ils traversent la frontière. Ostap, blessé, est soigné par une sorcière. Ils sont accueillis par des gitans qui sont arrêtés pour vol de chevaux. Les amants décident de revenir dans ce pays d'oppression qui est pourtant le leur.

Commentaire

Si le scénario pouvait prêter à tous les clichés, la réalisation, d'une extraordinaire qualité poétique, transcende chaque moment de ce film magique, le meilleur de Donskoï. La conception des plans et de la lumière, par son extrême virtuosité même, échappe à la complaisance esthétique et nous plonge dans un univers de rêve qui fait de ce film un authentique conte pour enfants raconté avec une sensibilité d'enfant.