En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Chemin du ciel

Himlaspelet

Drame d'Alf Sjöberg, avec Rune Lindström (Mats), Eivor Landström (Marit), Anders Henrikson (Dieu), Holger Löwenadler (le roi Salomon), Gudrun Brost (Hans Frilla).

  • Scénario : Alf Sjöberg, Rune Lindström, d'après sa pièce
  • Photographie : Gösta Roosling
  • Décor : Arne Akermark
  • Musique : Lille Bror Söderlundh
  • Pays : Suède
  • Date de sortie : 1942
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 46

Résumé

Un village de la province de Dalécarlie est frappé d'une étrange épidémie qui tue plusieurs habitants. Il n'en faut pas plus pour qu'une jeune fille, Marit, soupçonnée d'être une sorcière soit emprisonnée et condamnée à être brûlée. Devant le terrible spectacle, Mats, le jeune paysan amoureux d'elle, décide de se rendre au ciel pour demander justice. Après de multiples péripéties, il arrive à Jérusalem et tue un soldat au cours d'une rixe. Il échoue chez un vieil aveugle qui possède un champ parsemé de lingots d'or. Devenu riche, il chasse son bienfaiteur et se marie avec la fille d'un notable. Au terme de sa vie, Mats, dans un rêve, renaît sous son aspect juvénile aux côtés de Marit.

Commentaire

D'une pièce faussement naïve ayant pour thème les Saintes Écritures revues à la manière de paysans du xixe siècle, le cinéaste tire une brillante allégorie qu'il réalise sans ridicule, trouvant un juste équilibre entre la forme et le contenu. Ce film plein de poésie, curieux mélange de lyrisme panthéiste et d'allégresse hédoniste, est une expérience unique en son genre et une œuvre majeure dans l'histoire du cinéma suédois.