En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Vérité sur Bébé Donge

Drame d'Henri Decoin, avec Danielle Darrieux (Bébé Donge), Jean Gabin (François Donge), Gabrielle Dorziat (Mme d'Ortemont), Daniel Lecourtois (Georges Donge), Claude Génia (Jeanne Donge), Jacques Castelot (Dr Jalabert).

  • Scénario : Maurice Aubergé, d'après le roman de Georges Simenon
  • Photographie : Léonce-Henri Burel
  • Décor : Jean Douarinou
  • Musique : Jean-Jacques Grunenwald
  • Montage : Annick Millet
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1952
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 44

Résumé

Élisabeth Donge, dite « Bébé », a empoisonné son époux François. Sur son lit de souffrance, François essaie de comprendre ce geste et revit les temps forts de leur union. Au petit matin, il meurt et Bébé, fermée au monde extérieur, suit l'inspecteur venu l'arrêter.

Commentaire

L'un des meilleurs films noirs du cinéma français et de son réalisateur. Bébé empoisonne son mari non pas parce qu'il ne l'aimait plus, mais parce qu'elle ne l'aimait plus. Darrieux et Gabin sont admirables et tous les autres rôles sont tenus à la perfection dans une succession de flash-back. Les costumes étaient de Pierre Balmain.