En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Voce della luna

La voce della luna

Comédie fantastique de Federico Fellini, avec Roberto Benigni, Paolo Villaggio, Nadia Ottaviani, Sim.

  • Scénario : Federico Fellini, Tullio Pinelli, Ermanno Cavazzoni
  • Photographie : Tonino Delli Colli
  • Décor : Massimo Razzi, Nazareno Piana
  • Musique : Nicola Piovani
  • Montage : Nino Baragli
  • Pays : Italie et France
  • Date de sortie : 1990
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 58

Résumé

C'est du Fellini fellinissime, un film extravagant dont on a du mal à trouver la ligne de cohérence et que l'on ne peut définir que par l'adjectif « fellinien ». Les séquences sont juxtaposées en harmonieux désordre. On croit comprendre que le héros est une sorte de poète qu'a apostrophé, un beau soir, la lune. Il traverse des paysages saugrenus, rencontre des personnes bizarres, assiste à des fêtes grotesques. Il a volé, comme dans les contes pour enfants, l'escarpin d'une belle blonde dont il est épris…

Commentaire

Au terme de ce voyage fantastique à travers les folklores absurdes du désolant paysage social contemporain, le film se conclut par cette formule à résonance shakespearienne : « On comprendrait peut-être quelque chose à tout cela s'il y avait un peu plus de silence ». Plus il avance sur le chemin qu'il a inventé, plus Fellini se dégage des structures du récit. Il filme désormais comme il respire (et il respire profondément), rassemble pêle-mêle des éléments de sa poétique et les livre tout chauds au public.