En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Valse dans l'ombre

Waterloo Bridge

Mélodrame de Mervyn LeRoy, avec Robert Taylor (Roy Cronin), Vivien Leigh (Myra Lester), Maria Ouspenskaya (dame Olga Kirowa), Virginia Field (Kitty), Lucile Watson (lady Margaret Cronin), sir C. Aubrey Smith (le duc).

  • Scénario : S. N. Berhrman, Hans Rameau, George Froeschel, d'après la pièce de Robert E. Sherwood
  • Photographie : Joseph Ruttenberg
  • Décor : Cedric Gibbons
  • Musique : Herbert Stothart
  • Montage : George Boemler
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1940
  • Durée : 1 h 43

Résumé

La Seconde Guerre mondiale, Waterloo Bridge à Londres, un vieil officier, Roy Cronin, se souvient. Pendant la Grande Guerre, au cours d'une alerte, il rencontre sur ce même pont une jolie ballerine, Myra Lester. Ils s'éprennent l'un de l'autre. Quand elle apprend sa mort sur le front, Myra sombre dans la prostitution. Mais un soir, à la gare de Waterloo, elle retrouve Roy.

Commentaire

L'histoire commence comme un conte de fées, le prince et la danseuse, et continue sur un ton plus dramatique. Dans un café, les amoureux dansent une valse romantique au son de la mélodie « Ce n'est qu'un au revoir » à la lumière des bougies qui s'éteignent l'une après l'autre. La musique de Stothart ponctue admirablement le film. Le brouillard, la pluie, la neige créent, grâce à la photographie de Ruttenberg, une ambiance poignante.